Rémi Abram, saxophoniste ténor et soprano, est à la tête d’un quartet très inspiré be-bop / hard-bop.
Reconnu par la presse spécialisée comme le digne héritier de Coltrane et Rollins, Rémi Abram explore les limites des arpèges vertigineux que l’on nomme « jazz-hot ».

« J'ai fondé ce quartet en 2000 avec lequel nous jouons un répertoire de mes compositions personnelles, d'inspiration be bop / hard hop, avec une couleur « Caribéenne », et quelques balades. Je suis originaire de Martinique, et cela ressort automatiquement. Très jeune j’ai été inspiré par Sonny Rollins, qui est le grand patron des musiciens des Caraïbes. A force de jouer avec différentes formations, tu joues toujours une musique imposée, la musique de quelqu'un d'autre... et après plusieurs années, tu te demandes pourquoi tu joues ! » 

Disponible en représentation toute l'année.